Club Med: activité record grâce à un bon hiver

0

Grâce à une affluence record l’hiver dernier, le Club Med, propriété du conglomérat chinois Fosun, a annoncé vendredi un volume d’affaires record sur le premier semestre de son exercice décalé et une rentabilité en hausse.

Le pionnier des villages-clubs français, positionné sur les vacances haut-de-gamme, a annoncé un résultat net avant impôts et éléments non récurrents de 66,7 millions d’euros sur la période de novembre 2016 à avril 2017, en hausse de 5% par rapport à la même période de l’an dernier.

La rentabilité opérationnelle a continué de progresser avec un Ebitda à 107 millions d’euros, contre 99,6 millions l’hiver précédent.

Le volume d’affaires a atteint 875 millions d’euros (+6,5%).

«Club Med a enregistré un nouveau record en termes d’activité et de nombre de clients accueillis au cours de l’hiver 2017», s’est félicité Henri Giscard d’Estaing, le président du groupe implanté dans 30 pays à travers le monde, lors d’une conférence de presse dans son village d’Opio (Alpes-Maritimes).

2017 sera «une bonne année», a-t-il assuré, anticipant un bénéfice net sur la période, comme l’an dernier.

Le club est désormais «structurellement rentable» et «les résultats ont vocation à s’améliorer» a-t-il dit, y voyant les fruits du repositionnement du groupe sur le haut de gamme lancé en 2004.

M. Giscard d’Estaing a souligné que 2016 avait été le point de basculement vers les bénéfices, après des années de mue difficiles car elles ont nécessité la fermeture de 65 villages qui n’étaient plus aux standards du groupe et l’ouverture d’une trentaine de nouveaux sites plus luxueux, au prix d’investissements lourds.

Jim Jiannong Qian, le président de la branche tourisme du conglomérat Fosun qui contrôle le Club Med depuis plus de deux ans, était présent à Opio. Il a souligné l’harmonie entre le principal actionnaire et le management. «Nous soutenons totalement la stratégie du Club Med qui va devenir notre compagnie leader sur le marché des villages de vacances», a-t-il dit à Repha.fr.

Il a expliqué que les investissements internationaux de Fosun dans le secteur du tourisme étaient «en train de bâtir un écosystème» dont le groupe français allait profiter.

Club Med a accueilli au premier semestre 685.000 clients, soit une progression de 8,1%, «la plus forte depuis 2000». Parmi eux, 71% sont des clients internationaux, en progression de 5 points sur deux ans.

Sur la destination montagne en Europe, Club Med a enregistré au premier semestre une augmentation de 2% du nombre de ses clients, sur un marché en baisse de 3%.

«L’offre ski du Club Med attire de plus en plus de clients internationaux dans les Alpes: près de 6 clients sur 10 viennent de l’étranger, soit une progression de 4 points en deux ans», a déclaré l’entreprise dans un communiqué.

L’Amérique (+18,8% à 189 millions d’euros) et l’Asie (+12,3% à 150 millions d’euros) ont enregistré une croissance de l’activité à deux chiffres. L’Europe a renoué avec la croissance (+1,4% à 536 millions d’euros).

Club Med s’est félicité de réservations pour l’été 2017 en progression de 5,3% par rapport à la même période de 2016. «Toutes les zones géographiques sont en progression en volume d’affaires et en nombre de clients», a souligné le groupe.

Les réservations pour l’hiver 2018 «sont en croissance à deux chiffres (…) et atteignent déjà plus de 280 millions d’euros».

Le Club Med a confirmé ses projets de développement international. Entre 2017 et 2019, l’entreprise «ouvrira 15 nouveaux resorts (complexes hôteliers, ndlr) dans le monde et engagera la montée en gamme ou l’extension de 9 resorts existants».

mm

Comptable en entreprise, je suis de très près l'info économique et je la partage en écrivant des articles pour le site Repha.fr.