Distribution de médicaments: l’Autorité de la concurrence lance une enquête

0

L’Autorité de la concurrence a annoncé mardi le lancement d’une «vaste enquête sectorielle» sur le fonctionnement de la concurrence dans le secteur de la distribution des médicaments.

Lors d’une précédente enquête datant de 2013, l’Autorité de la concurrence avait constaté un «rapport de force déséquilibré» en faveur des laboratoires pharmaceutiques, concernant la négociation du prix des médicaments non remboursables, rappelle le communiqué de l’Autorité.

Les labos avaient ainsi tendance à privilégier la vente directe aux pharmacies, au détriment des intermédiaires et des officines les plus petites, celles-ci disposant «d’un moindre pouvoir de négociation». In fine, elles pouvaient ne pas être en mesure de proposer les prix les plus compétitifs.

L’Autorité de la concurrence va ainsi s’attacher à vérifier dans quelle mesure son précédent avis a été pris en compte par les acteurs du secteur.

Concernant la distribution des médicaments, l’Autorité de la concurrence reviendra aussi sur «l’ouverture encadrée du monopole» des pharmacies pour les médicaments vendus sans ordonnance et sur «l’assouplissement des règles de vente en ligne».

Des préconisations avaient déjà été faites en ce sens, mais «n’ont pas encore été suivies» d’effets. Aujourd’hui, les sites internet commercialisant des médicaments doivent être adossés à une officine en dur.

Enfin, l’enquête devra déterminer si le processus de fixation du prix des médicaments remboursables est le mieux adapté ou s’il convient de le faire évoluer, notamment en intégrant d’autres critères. Pour cela, l’Autorité de la concurrence s’intéressera aux modalités existant dans d’autres pays européens.

L’Autorité prévoit de rendre d’ici un an un avis et des recommandations mais l’enquête ne peut aboutir à des sanctions.

mm

Rédacteur en chef du site Repha.fr spécialiste de l’économie, il est passionné par l’économie et les nouvelles technologies. Il publie des actualités liées à l’économie, la finance et les technologies. Il est actuellement Gérant de la société Impact Seo, une agence web basée Aix-En-Provence.