Espagne: recul du chômage au troisième trimestre grâce au tourisme

0

Le chômage en Espagne a de nouveau fortement reculé au troisième trimestre, à 16,38% contre 17,2% au trimestre précédent, principalement grâce aux embauches estivales dans le secteur du tourisme, selon les chiffres publiés jeudi par l’Institut national de la statistique (INE).

Le nombre de chômeurs est descendu à 3,7 millions fin septembre, contre 3,9 millions fin juin.

Les services sont le secteur où le nombre de chômeurs a le plus baissé (-97.000), suivis de l’industrie (-16.000), alors qu’il a augmenté dans l’agriculture (+29.000) et la construction (+4.200).

Les régions touristiques de Valence et de Catalogne sont celles qui ont le plus profité du reflux du chômage, ainsi que la région de Madrid.

Depuis que le chômage a amorcé sa décrue en Espagne en 2013, la baisse est toujours plus prononcée aux deuxième et troisième trimestres, où les embauches bénéficient du pic d’activité touristique du printemps et de l’été.

Le nombre de contrats temporaires signés pendant cette période (près de 150.000) représente près du double des contrats à durée indéterminée. Le secteur touristique espagnol a largement recours aux emplois temporaires, notamment pendant la haute saison touristique en juillet-août.

Le taux de contrats temporaires progresse d’ailleurs, à 27,4% contre 26,8% fin juillet. L’Espagne détenait en 2016 la plus forte proportion de contrats temporaires dans la zone euro, selon Eurostat.

Le taux de chômage des jeunes de moins de 25 ans, l’un des plus élevés en Europe, recule nettement, à 35,9% contre 39,5% au trimestre précédent.

Le nombre de personnes au chômage depuis plus d’un an reflue également, à 50,7% contre 54% fin juillet.

La crise financière mondiale de 2008, aggravée en Espagne par l’éclatement d’une bulle immobilière, avait fait exploser le chômage qui avait frôlé les 27% début 2013.

Les chiffres du troisième trimestre, clos fin septembre, n’intègrent pas les effets de la crise politique en Catalogne, qui s’est durcie depuis le référendum d’autodétermination du 1er octobre.

Mais si la tension se prolonge, l’emploi dans cette région, la première d’Espagne pour le tourisme, pourrait être touché de manière «très notable», a assuré récemment la fédération touristique Exceltur.

Selon cet organisme, plus de 400.000 personnes travaillent dans le tourisme en Catalogne.

mm

Rédacteur en chef du site Repha.fr spécialiste de l’économie, il est passionné par l’économie et les nouvelles technologies. Il publie des actualités liées à l’économie, la finance et les technologies. Il est actuellement Gérant de la société Impact Seo, une agence web basée Aix-En-Provence.