Les actionnaires de Syngenta ont accepté l’offre de ChemChina

0

Les actionnaires de l’agrochimiste suisse Syngenta ont accepté l’offre de rachat du géant chinois de la chimie ChemChina, ont annoncé vendredi les deux groupes qui publiaient un premier décompte provisoire.

A la date de clôture de l’offre principale, le 4 mai, environ 80,7% des actions avaient été apportées selon les estimations provisoires, ont-ils indiqué dans un communiqué commun.

La condition fixée pour que cette offre publique d’achat (OPA) soit acceptée était qu’un minimum de 67% des actions Syngenta soient remises.

Sous réserve de confirmation le 10 mai, cette condition est donc remplie.

En février 2016, ChemChina avait proposé 43 milliards de dollars (39,9 milliards d’euros au taux actuel) pour racheter Syngenta, ce qui en fait la plus grosse opération jamais lancée par un groupe chinois à l’étranger.

Le délai de clôture de l’OPA a cependant dû être repoussé à plusieurs reprises en attendant le feu vert de toutes les autorités de la concurrence concernées par cette vaste opération.

Le secteur des semences et des produits phytosanitaires est en pleine recomposition avec la fusion des américains Dupont et Dow et le rapprochement prévu de Monsanto par l’allemand Bayer.

Ce mouvement de concentration avait soulevé des inquiétudes sur le choix pour les agriculteurs, ce qui avait poussé Bruxelles à lancer un examen approfondi.

Début avril, la Commission européenne a finalement donné son feu vert sous condition, imposant qu’une partie de l’activité pesticides en Europe du géant chinois de la chimie soit cédée.

La Commission de la concurrence américaine (FTC) a de son côté demandé la vente de trois pesticides appartenant à Syngenta pour le marché aux États-Unis.

mm

Gérant de ma société, je suis passionné par l'actu en général et je participe à la rédaction d'articles pour Repha dans les rubriques Economie et France.