Mercato: en plein feuilleton Neymar, celui de Mbappé redémarre

0

Il n’y a pas que l’avenir de Neymar qui agite le mercato… Le quotidien sportif espagnol Marca a relancé le feuilleton Kylian Mbappé en annonçant mardi un «accord de principe» entre le Real Madrid et Monaco pour le transfert du prodige français, ce que les Monégasques se sont empressés de démentir.

Là encore, poker menteur ou pas, ce sont les sommes qui donnent le tournis. Car Marca évoque un montant avoisinant 180 millions d’euros, soit le plus gros transfert de l’histoire du foot, pour un attaquant qui n’a que 18 ans et compte moins de vingt titularisations en championnat de France. Le journal cite des sources proches des négociations et assure que «l’intention de toutes les parties est qu’il s’incorpore dans les prochains jours» au Real pour six saisons, pour une somme comprise entre 150 et 160 millions, avec en plus des clauses de rendement qui varieraient entre 20 et 30 millions.

La réaction de Monaco ne s’est guère fait attendre: une succession de démentis formels adressés aux médias français comme étrangers.

‘Sans autorisation’

Il y a cinq jours, l’ASM avait déjà pris la plume pour avertir les clubs convoitant sa si précieuse pépite. Monaco constatait «avec regret que des clubs +importants+ du football européen multipliaient les contacts avec Kylian Mbappé (et son entourage) sans avoir l’autorisation» du club. Et menaçait de solliciter la Ligue de football professionnel en France, voire la Fifa, pour engager d’éventuelles procédures disciplinaires contre les agissements de ces écuries rivales.

Moins d’une semaine plus tard, l’hypothèse d’un départ de Mbappé est relancée par un quotidien espagnol. Le prometteur français, éblouissant en deuxième partie de saison, que ce soit en Ligue 1 ou en Ligue des champions, fait ainsi son grand retour dans les dossiers chauds du mercato. Fin juin, l’international français aux quatre sélections faisait déjà la Une de la presse et du marché estival des transferts. Avec deux clubs régulièrement cités – le Real Madrid et le PSG – voire un troisième avec Manchester City. La somme évoquée à l’époque n’est «que» de 130 millions d’euros, bien plus déjà que le transfert le plus cher de l’histoire du football, celui de Paul Pogba de la Juventus Turin à Manchester United contre 105 millions d’euros en 2016.

‘Ne nous obsédons pas’

Au Real, le président Florentino Perez avait temporisé. «Ne nous obsédons pas, nous avons une grande équipe, ce que nous ferons, se fera en temps voulu», déclarait-il le 20 juin à la radio espagnole Onda Cero. «Je ne sais pas, il est très jeune, je ne sais pas, je ne prends pas les décisions seul», poursuivait-il.

Ces derniers jours, en pleine tournée américaine du Real Madrid, c’est l’entraîneur Zinédine Zidane qui a soufflé le chaud et le froid, au sujet du remplacement de l’attaquant Alvaro Morata, parti à Chelsea. «Je ne dis pas qu’il manque un avant-centre, mais il y a un attaquant de moins que l’an dernier, les choses sont ce qu’elles sont. On va voir comment on va gérer les choses», expliquait-il samedi.

«Je n’ai rien demandé, j’en ai parlé avec le président, nous avons un groupe de 28 joueurs, c’est très bien, je suis heureux, on travaille bien ensemble», nuançait-il dimanche. Bluff ou pas, c’est Marca qui s’est chargé de relancer les spéculations. Si le transfert se concrétisait, Mbappé serait payé «sept millions nets» par saison, affirme le quotidien sportif.

Surtout, son transfert marquerait un tournant majeur dans l’économie des transferts de jeunes promesses du football. Du haut de ses 18 ans, 16 buts en championnat et 6 en Ligue des champions, Mbappé coûterait plus cher que Paul Pogba, Gareth Bale ou Cristiano Ronaldo. A moins que Neymar…

mm

Comptable en entreprise, je suis de très près l'info économique et je la partage en écrivant des articles pour le site Repha.fr.