Microsoft supprime 3000 emplois dans le monde

0

Le géant américain de l’informatique va réorganiser son équipe en charge des ventes. Il a déjà supprimé 34.000 emplois depuis 2013.

Un de plus. Microsoft a confirmé jeudi mener un nouveau plan de réorganisation de ses effectifs. Le géant de l’informatique va supprimer près de 3000 emplois. Ces suppressions doivent toucher les employés dans les équipes commerciales de l’entreprise. «Microsoft veut changer pour mieux servir nos clients et nos partenaires», a expliqué un porte-parole à la chaîne de télévision américaine CNBC. «Nous informons aujourd’hui certains de nos employés que leur poste va être examiné. Comme toutes les entreprises, nous réfléchissons constamment à l’évolution de nos activités. Cela peut donner lieu à des investissements ou, de temps en temps, à des redéploiements dans d’autres secteurs.» Microsoft emploie actuellement 121.567 personnes dans le monde.

Plusieurs vagues de suppression d’emplois

Cette réorganisation est une conséquence de la transformation récente des activités de Microsoft. Depuis l’arrivée de son nouveau PDG Satya Nadella, en 2014, l’entreprise se concentre sur quelques secteurs clés. Elle a investi dans les services d’hébergement dans le cloud. Les revenus d’Azure, sa plateforme pour les professionnels, pourraient atteindre 4,4 milliards de dollars cette année. Microsoft a aussi fait évoluer son offre logicielle, en rachetant des services en ligne ou en faisant basculer sa suite bureautique Office dans le cloud. En 2016, il a racheté le réseau social professionnel LinkedIn pour 26,2 milliards de dollars. Ce dernier revendique 500 millions d’utilisateurs. Les revenus de Microsoft issus de ses produits de «productivité et business» représentent 36% de son chiffre d’affaires.

Ces changements ont bouleversé la manière dont travaillent les employés de Microsoft. Ses équipes commerciales vendent moins des licences ou des produits à l’unité, puisque le modèle économique de l’entreprise se fonde de plus en plus sur l’abonnement. Microsoft affirme avoir atteint 15,2 milliards de dollars de revenus annualisés grâce à tous ses services dans le cloud.

Satya Nadella a déjà mené plusieurs vagues de suppression d’emploi depuis sa prise de fonction à la tête de Microsoft. En 2014, 18.000 postes ont été supprimés, majoritairement dans la division mobile rachetée à Nokia. L’année suivante, ce sont 7800 employés qui ont été remerciés. Enfin, en 2016, l’entreprise s’est de nouveau séparée de 4700 personnes dans le monde. Il s’agissait surtout de supprimer des effectifs dans le mobile, un secteur qu’a peu à peu abandonné Microsoft.

mm

Rédacteur en chef du site Repha.fr spécialiste de l'économie, il est passionné par l'économie et les nouvelles technologies. Il publie des actualités liées à l'économie, la finance et les technologies. Il est actuellement Gérant de la société Impact Seo, une agence web basée Aix-En-Provence.