NBA: fini les quatre matches en cinq jours…

0

Aucune équipe de NBA n’aura à disputer quatre matches en cinq jours en 2017-2018, une mesure destinée à limiter l’usure physique des joueurs, a révélé la Ligue nord-américaine de basket-ball en publiant le programme complet des 1230 matches de la prochaine saison lundi soir.

C’est la première fois dans l’histoire de la NBA qu’une telle mesure est mise en place avec pour but de ménager l’organisme des joueurs, très sollicité tout au long de la compétition. De plus, chaque équipe ne jouera plus qu’en moyenne 14,4 matches au lendemain d’une autre rencontre, contre 16,3 lors de la saison écoulée.

La nécessité de garder les équipes en forme lors de la saison régulière, qui dure plus de six mois, est devenue une urgence pour les dirigeants de la NBA. Les entraîneurs des équipes de pointe choisissent en effet souvent de mettre au repos leurs stars comme LeBron James et Stephen Curry afin d’être sûrs qu’ils seraient prêts et en forme pour les phases finales.

L’absence de stars est préjudiciable non seulement pour les spectateurs, qui paient au prix fort leurs tickets, mais également pour les chaînes de télévision partenaires. ABC et ESPN ont récemment déboursé 24 milliards de dollars pour obtenir le droit de retransmettre les rencontres de la Ligue.

L’une des mesures préconisées est le raccourcissement de la pré-saison pour ajouter environ deux semaines à la saison régulière.

Le début de la saison 2017-2018, le 17 octobre, proposera deux alléchantes affiches: les Golden State Warriors, tenants du titres, contre les Houston Rockets, et les Cleveland Cavaliers, finalistes, affrontant les Boston Celtics, c’est-à-dire le remake de la finale de Conférence Est.

Deux matches délocalisés ont déjà été annoncés: Miami Heat-Brooklyn Nets à Mexico le 9 décembre, et les Philadelphia 76ers contre les Celtics le 11 janvier à Londres.

mm

Journaliste et animatrice radio, je publie sur le site d’actualités Repha.fr notamment dans les rubriques économie et finance.