Netflix prend pied en Chine grâce à un accord avec Baidu

0

Netflix a conclu un accord avec une filiale du groupe internet chinois Baidu, a annoncé mercredi cette dernière, ce qui pourrait permettre au service américain de vidéo en ligne de percer enfin en Chine, un énorme marché potentiel.

iQiyi.com a indiqué dans un communiqué avoir signé un accord de licence avec Netflix, dont les contenus sont actuellement officiellement bloqués en Chine, même s’ils y sont largement disponibles avec le piratage.

Des séries comme «Black Mirror» ou «Stranger Things» pourront ainsi potentiellement devenir disponibles pour les abonnés chinois en même temps qu’aux Etats-Unis.

Netflix avait déjà conclu des accords pour distribuer certains programmes sur des plateformes chinoises mais avait jusque là échoué à s’établir durablement en Chine, le plus gros marché sur lequel il était encore absent.

Même si aucun détail financier n’a été dévoilé, la nouvelle a déjà été saluée par les investisseurs: l’action Netflix avait bondi de 5,8% mardi à Wall Street, portée par information de presse sur un accord avec iQiyi.com.

«Concernant toutes les coopérations entre iQiyi et ses partenaires étrangers, nous appliquerons à la lettre les réglementations appropriées (…) concernant les contenus étrangers», a précisé le groupe chinois, indiquant ainsi que les émissions seront vraisemblablement soumises à la censure des autorités chinoises.

iQiyi estime aussi que ce partenariat permettra de lutter contre le piratage, puisque les clients chinois auront désormais accès aux contenus de Netflix légalement et en haute définition.

Le groupe américain revendiquait fin mars 98,75 millions d’utilisateurs dans le monde, dont 50,85 millions aux Etats-Unis. Netflix a réussi pour la première fois au premier trimestre à dégager un petit bénéfice à l’international, où il a redoublé d’efforts l’an dernier.

mm

Journaliste et animatrice radio, je publie sur le site d’actualités Repha.fr notamment dans les rubriques économie et finance.