Tesla va stocker l’énergie propre dans des batteries lithium

0

La firme Tesla et son célèbre dirigeant Elon Musk font une nouvelle fois parler d’eux grâce à une nouvelle innovation dans le domaine de l’électricité, leur spécialité. Après avoir réussi à alimenter une île de 800 habitants grâce à l’énergie solaire, Tesla va désormais construire le plus grand centre de stockage d’énergie renouvelable dans des batteries au lithium-ion en Australie.

Une nouvelle prouesse qui s’ajoute aux dizaines d’innovations réussies par le constructeur d’automobiles électriques le plus réputé.

Fini les coupures d’électricité !

Cette région de l’Australie-Méridionale a rencontré en septembre 2016 de nombreuses coupures d’électricité suite à une tempête majeure, ce qui a littéralement paralysé une zone équivalente à quatre fois la taille du Royaume-Uni. Les conséquences pour l’État australien et les entreprises ont été néfastes pour l’économie globale.

Elon Musk a récemment annoncé sur Twitter avoir été sélectionné suite à un appel d’offres du gouvernement australien pour y installer le plus grand domaine de stockage lithium-ion du monde. Tesla s’est engagé à mettre en oeuvre d’ici décembre 2017 ses unités de stockage Powerpack pour offrir une capacité de 100 mégawatts et 129 mégawatts-heures.

Cet « energy center » sera rattaché aux fermes éoliennes installées par l’entreprise française Neonen, à Hornsdale. Tout cela pour fournir de l’électricité aux particuliers (Powerwall) et aux infrastructures professionnelles (Powerpack) en leur permettant de la stocker et de pouvoir la diffuser en continu.

Mise en oeuvre dès la fin de l’année

« À la fin du mois de décembre 2017, ce système sera le plus grand projet de stockage de batterie au lithium-ion dans le monde et fournira suffisamment d’énergie pour plus de 30 000 foyers » explique la firme dans son communiqué de presse. Au total, 788 Powerpack contenant chacun 16 batteries lithium-ion seront déployés dans cette région.

Le dispositif a séduit Elon Musk et son tweet le confirme en révélant tout l’enthousiasme du patron « ce sera le système de batterie le plus puissant au monde ! ». Et il n’est pas le seul à s’en réjouir puisque selon le Sydney Morning Herald, le premier ministre australien Jay Weatherill souhaite que « cette collaboration extraordinaire s’inscrive dans la durée, stabilise le système énergétique de l’État et abaisse le prix de l’électricité ».

Tesla précise que le projet pourrait se finaliser en seulement cent jours. Elon Musk s’est même engagé en mars dernier à réaliser le projet gratuitement si ce délai n’était pas tenu. Conserver l’énergie propre recueillie par des systèmes écologiques est une excellente avancée, notamment pour faire face aux désagréments des coupures de courant. Une petite révolution qui pourrait rapidement se répandre aux quatre coins du monde.

mm

Comptable en entreprise, je suis de très près l’info économique et je la partage en écrivant des articles pour le site Repha.fr.