Transfert Neymar: la FIFPro demande à la commission européenne d’enquêter

0

La FIFPro, le syndicat international des joueurs, a appelé vendredi la commission européenne à enquêter sur les sommes engagées pour le transfert au Paris SG du Brésilien Neymar, conclu pour 222 millions d’euros, le montant de sa clause libératoire.

Il s’agit d’enquêter sur «les flux d’argent via les indemnités de transfert au sein du territoire européen afin de comprendre leur impact sur l’équilibre compétitif dans la région», écrit le syndicat dans un communiqué.

Au regard des sommes engendrées dans les transferts entre clubs, la FIFPro demande à la commission européenne de lancer «une enquête minutieuse sur les règles de transferts qu’elle a approuvées en 2001 et qui ont maintenant un besoin urgent d’être revues», ajoute le texte.

«Encourager la réforme des règles de transferts est une priorité pour la FIFPro, dans l’optique de protéger les droits des joueurs en tant que travailleurs et sauvegarder les intérêts supérieurs du jeu», indique encore le syndicat, qui milite pour une meilleure répartition des richesses.

Le syndicat rappelle qu’il a déposé plainte en 2015 à ce propos, afin de mettre un terme «à la folie du marché des transferts, pour le bien du jeu, de tous les joueurs, des clubs et des fans».

mm

Rédacteur en chef du site Repha.fr spécialiste de l'économie, il est passionné par l'économie et les nouvelles technologies. Il publie des actualités liées à l'économie, la finance et les technologies. Il est actuellement Gérant de la société Impact Seo, une agence web basée Aix-En-Provence.