Farfetch rachète CuriosityChina

0
342

La Chine est un terrain que les commerçants occidentaux rêvent de conquérir. Avec une population qui représente près du tiers du marché du luxe, le pays dispose d’un potentiel qui intéresserait n’importe quelle entreprise. Si beaucoup ne peuvent que rêver d’une incursion sur ce marché, d’autres se sont donnés les moyens de s’y faire un nom. C’est le cas de Farfetch, qui s’est récemment offert CuriosityChina.

Une action ciblée

La capacité d’achat du marché chinois fascine. En quelques années, le continent asiatique a développé un pouvoir d’achat que les pays occidentaux commencent à lui envier. La population chinoise figure parmi les plus actives : sensibles aux arguments du luxe, les consommateurs n’hésitent pas à supporter l’activité des entreprises qui les intéressent. Pour Farfetch, ce potentiel a évidemment été celui qu’il fallait exploiter. Plein de projets, la firme avait plusieurs fois exprimé son désir d’expansion. Jusqu’à présent, la plateforme de vente en ligne voyait ses ambitions limitées par la difficulté d’un marché qu’elle ne connaît pas totalement. Passée à l’offensive, elle s’est finalement appropriée CuriosityChina, une entreprise de marketing digital.

La nouvelle n’a pas vraiment étonné les followers de la marque : CuriosityChina est connue pour être proche de son public, et d’être une pointure dans son domaine. L’agence, qui s’est auparavant illustrée par sa maîtrise des réseaux sociaux, s’est notamment fait connaître pour son travail de communication via WeChat. Farfetch ne se sera donc pas allié à n’importe qui. La boite absorbée est une spécialiste des médias sociaux, et semble avoir tout ce qu’il faut pour aider l’entreprise mère à atteindre sa nouvelle clientèle. Farfetch semble se doter d’un objectif clair : se positionner sur le marché du luxe en Chine, et proposer chaussures, vêtements, bijoux et accessoires à de nouvelles cibles privilégiées.

Vers un succès mondial ?

comment créer une société offshore?

Farfetch a une longue expérience du marché occidental. Créé courant 2007, l’entreprise a fait ses débuts au Royaume-Uni et au Portugal, avant de se lancer un peu partout en Europe. Aujourd’hui, ses services sont aussi disponibles en France, en Russie, en Espagne, ou encore en Allemagne. La plateforme multilingue réunit une très large communauté qui comprend aussi les consommateurs venus de la Corée et du Japon. À ce jour, le site enregistre près de 30% des chiffres d’affaires des magasins en ligne partenaires. Avec un réseau de 900 boutiques réparties un peu partout dans le monde, Farfetch propose une livraison dans 170 pays.

Véritable marque qui a su se faire un nom auprès d’un public plus qu’exigeant, Farfetch propose des articles de luxe provenant de plusieurs maisons de renom. Entièrement axée sur les créations uniques et les produits de luxe, la plateforme n’aura pas attendu longtemps pour tenter sa chance sur un marché où ses concurrents n’ont pas encore percé. Le remaniement qui a accompagné cette acquisition a permis de conserver les fondateurs de CuriosityChina. Cet achat ne serait pas le seul prévu par Farfetch : la marque a également démarché pour l’acquisition de Style.com et de Brown.