L’Apple Keynote 2019 s’est distinguée par les prix dévoilés

0
54

La traditionnelle annonce de ses nouveaux produits a été réalisée par Apple ce 10 septembre. Les invités ont pu découvrir en avant-première les nouveaux modèles d’iPhone, Apple Watch et iPad, qui seront commercialisés dans quelques jours.

Tim Cook a également présenté les services qui seront disponibles aux clients de la marque, avec notamment l’offre de streaming en VOD Apple TV+ et les jeux vidéo sur Apple Arcade. En plus des nouveautés technologiques, le patron de la firme a également marqué l’événement par l’annonce de tarifs plus bas que prévus. Ainsi, le nouvel iPhone 11 d’entrée de gamme sera proposé à 50 € de moins que son prédécesseur lancé en 2018. La marque à la pomme semble avoir décidé de revoir sa stratégie de prix et cela se reflète également dans les tarifs très abordables de ses abonnements de nouveaux services.

Des prix surprenants dévoilés lors de la Keynote d’Apple

Lors de sa Keynote de mardi, Apple a satisfait les curiosités de ses fans avec la présentation des nouveaux iPhones qui remplaceront les modèles de 2018. Bientôt disponibles à la vente, les iPhone 11, 11 Pro et 11 Pro Max sont les successeurs des modèles Xr, Xs et Xs Max. Dévoilés avec quelques innovations technologiques déjà attendues, ces nouveaux produits ne diffèrent pas beaucoup des anciens modèles en termes d’esthétique, mais se démarquent surtout par les révisions de prix réalisées par la firme.

Les nouveaux iPhones plus performants mais moins chers que leurs prédécesseurs

comment créer une société offshore?

Disponibles en plusieurs coloris, les nouveaux iPhones rafraichissent les catalogues d’Apple qui ont longtemps arboré un style figé. Ces modèles proposent surtout des améliorations en matière de traitements photos et vidéos. Entre autre, l’iPhone 11 qui succède au modèle Xr de 2018 s’étoffe d’un second capteur photo de 13 mm pour les prises de vue en très grand angle.

Les modèles Pro et Pro Max s’équipent pour leurs parts d’un triple capteur photo, soit un grand-angle, un ultra grand-angle et un téléobjectif, permettant de filmer en 4k à 60 ips et de modes prises de vue nocturnes ou à faible luminosité automatisés. A cela s’ajoute une fonction d’édition de vidéos à la volée disponible lors des enregistrements.

Les prochains modèles bénéficient également du nouveau cœur Apple A13 Bionic, qui est un processeur SoC (System-on-Chip) de seconde génération, gravé en 7 nm et composé de 8,5 milliards de transistors. C’est actuellement le plus puissant processeur sur le marché, avec 20% de puissance supplémentaire par rapport à l’A12, tout en étant moins énergivore, en offrant 30% d’autonomie supplémentaire, soit près de 4h à 5h. Cela permet aux iPhones 11 de bénéficier d’un écran OLED Super Retina optimisé, supportant le Dolby Vision. D’ailleurs, la connectivité intègre maintenant le Wifi 6, tout en offrant la meilleure autonomie supportant le 4G Gigabit.

Le prix de l’iPhone 11, Apple prend un virage important

Face à des concurrents qui sont technologiquement en avance depuis le début de l’année, Apple vient de dévoiler sa nouvelle politique commerciale. Celle-ci se rapporte particulièrement aux prix de vente de ses nouveaux iPhones. Ainsi, malgré ses performances supérieures, le modèle de base est proposé à partir de 699 $, soit 50 $ de moins que ne l’était le Xr à son lancement. Les modèles Pro et Pro Max de 64 Go seront respectivement disponibles à 999 $ et 1 099 $, tandis que le Pro Max de 512 Go sera proposé à 1 349 $. Ces tarifs reflètent la volonté de la marque à devenir plus accessible, tout en proposant la qualité de produits qui fait sa réputation. En effet, elle a affiché un résultat décevant au premier trimestre, avec une baisse de 12% de ses ventes, qui l’a reléguée à la quatrième place derrière Samsung, Huawei et Oppo.

Cependant, contre toutes attentes, c’est en Chine qu’elle a réalisé la meilleure performance, soit 30% de ses ventes mondiales. Ce qui est notamment expliqué par les prix qui y sont plus bas. Néanmoins, les prix des iPhones 11 en Chine pourraient souffrir de l’augmentation des taxes et les ventes y seraient également pénalisées par l’absence de la 5G.

Apple compte sur ses nouveaux services abordables pour compenser le ralentissement

Avec des smartphones android qui proposent des performances équivalentes à celles de son iPhone 11, Apple a également dévoilé sa stratégie commerciale basée sur les services VoD et de jeux vidéo. Il marque notamment les esprits en proposant le streaming de l’Apple TV à seulement 4,99 $/mois, alors que l’abonnement chez Netflix est à 8,99 $/mois, et sera à 6,99 $/mois chez Disney.

Avec de tels tarifs, on peut néanmoins craindre que la firme de Cupertino ne puisse pas rivaliser avec ses concurrents en matière de diversité de contenus originaux. En effet, Netflix peine notamment à être rentable avec ses dépenses dans le domaine, qui s’élèvent à plus de 18 milliards USD.

Néanmoins, Apple a déjà dans ses rangs des figures emblématiques, comme Steven Spielberg, Jennifer Aniston ou Jason Momoa, pour rassurer les futurs abonnés. Le lancement prévu le 1er novembre sera également supporté par l’octroie d’un an d’abonnement gratuit à l’achat d’un iPhone 11, iPad 7, Mac et Apple TV. Le service sera également prochainement disponible sur Amazon, les dernières TV Samsung, Fire TV, Roku, LG, Sony et Vizio.

La plateforme de jeux vidéo par abonnement Apple Arcad sera également disponible à 4,99 $/mois et sera lancé dans 150 pays, accompagné par un mois d’abonnement gratuit. Apple espère ainsi abonner le maximum des possesseurs d’iPhones dans le monde et gagner de nouveaux utilisateurs face à ses concurrents.