Le gouvernement remet en question son objectif de croissance 2018

0
307

2018 n’aura pas bien commencé pour le gouvernement. Après un premier semestre qui n’aura pas tenu ses promesses, Bercy songe à réviser ses prévisions pour l’année. Le Ministre de l’Economie demande aux Français de faire preuve de patience, alors que les chiffres dernièrement enregistrés auraient été plus que décevants.

Un PIB en faible progression

Les Français s’y sont plus ou moins attendus : la situation économique constatée sur les 6 premiers mois de 2018 est loin d’avoir enregistré les hausses escomptées. Si la grande majorité n’avait pas attendu les communiqués officiels pour se forger leur propre opinion, l’intervention de Bruno Le Maire aurait confirmé ce qui n’était encore que des soupçons. Le ministre aura ainsi choisi de clore le mois de juillet avec des éclaircissements attendus. Selon Le Maire, la révision des prévisions serait inévitable. Cette opération, qui se concentre sur la croissance économique du pays, est aujourd’hui une nécessité. Alors que le gouvernement espérait une montée de 2%, les chiffres relevés sur le premier semestre sont encore loin des comptes. En effet, l’avancée enregistrée n’est que de 0.2%, alors qu’il avait aisément atteint les 0,7% fin 2017.

On peut ainsi affirmer que la progression tant attendue a été très faible, et que le gouvernement doit impérativement revenir vers des objectifs plus réalistes. La révision des perspectives est une priorité sur laquelle le gouvernement devra finalement pencher, avant de s’intéresser à d’autres aspects de sa stratégie. Selon le ministre, il est tout aussi primordial de rester transparent, afin que la population puisse savoir à quoi s’en tenir. En faisant preuve de sincérité envers son public, l’homme fort des finances espère bien rassurer. Malgré ce désir de transparence, Bruno Le Maire reste cependant discret. Il n’a pas tenu à divulguer les chiffres qui permettraient à la population de constater l’ampleur des futures révisions. Ces estimations devraient cependant être disponibles à la rentrée, lorsque le gouvernement se lancera dans la présentation du projet de loi des finances.

Une stagnation due à des faits d’actualité

comment créer une société offshore?

Il est certain que le chemin est encore long pour atteindre les premiers objectifs du gouvernement. Si celui-ci tend à se rapprocher de prévisions plus réalistes, il accuse également le coup en tentant d’expliquer ce manque de performance. En effet, le taux de croissance perçu est bien plus décevant que ce qui était initialement espéré. En quelques mois, la situation n’aura enregistré qu’une hausse minime, avant de stagner complètement. Pour le Ministre de l’Economie et des Finances, les causes seraient des faits d’actualité étendus sur les derniers mois.

En plus des grèves incessantes, Bruno Le Maire accuse le climat international et la hausse du prix du baril de pétrole. Les récents événements pèsent donc lourdement sur la santé économique du pays, et la guerre commerciale engendrée récemment n’arrange pas les choses. Une seule solution permettrait de rattraper ce retard, c’est l’instauration rapide de nouvelles réformes qui permettrait une croissance, donc des résultats, bien plus satisfaisants.