Les sites de ventes privées, vecteur et avenir de l’e-commerce en France

0
154

Le secteur de la vente en ligne est en constante progression dans l’Hexagone, avec un vent porteur qui souffle surtout au niveau des plateformes de ventes privées. En effet, si le géant américain Amazon a affiché 28,5 millions d’utilisateurs actifs mensuels au cours du deuxième trimestre de l’année dernière, le fleuron français de la vente privée Vente-Privée.com a bénéficié pour sa part de 13,8 millions de consommateurs.

Le site, qui a été créé en 2001, a ainsi acquis une large avance par rapport à ses concurrents, même ceux qui sont plus traditionnels comme la Fnac. Celui-ci a été fréquenté par 13,7 millions de visiteurs durant la même période. Le pionnier de la vente privée a bien évolué depuis ses débuts et s’est élargi en-dehors de son secteur de prédilection, le déstockage de produits de fin de série.

Actuellement, il est en voie de concurrencer les plus grandes plateformes de l’e-commerce international dans de nombreuses catégories de produits.

La vente privée, un secteur qui attire des startups variés

comment créer une société offshore?

Avec un chiffre d’affaires de 1,4 milliards d’euros en 2017, Vente-Privée.com est toujours en tête du secteur, devant son concurrent Showroomprivé qui a réalisé plus de 655 millions d’euros de ventes. Si ces leaders proposent maintenant des produits plus diversifiés, de nouveaux sites continuent d’adopter des lignes de produits plus spécifiques.

Les ventes privées stimulent la croissance de l’e-commerce

D’après les statistiques dévoilées par la Fédération de l’e-commerce et de la vente à distance (Fevad), la vente en ligne a connu sa plus forte progression au second trimestre 2018. En effet, grâce à une croissance de 21% des taux de fréquentation, les ventes en ligne se sont améliorées de 14,4%, collectant ainsi 22 milliards d’euros supplémentaires par rapport aux précédentes données trimestrielles.

Cela est basé entre autre sur la multiplication des sites e-commerce sur la toile, où 20 000 nouveaux acteurs se sont positionnés, mais également grâce à 450 000 nouveaux acheteurs. Ces progressions sont surtout dues à l’incubation offerte par les nouvelles technologies mobiles, dont les innovations au niveau des smartphones. Ces derniers ont permis à des applications plus ergonomiques et pratiques de favoriser les fréquentations d’achat, en repoussant les limitations des habitudes des consommateurs.

En France, l’exemple de Vente-Privée et Showroomprivé est suivi par de nombreuses jeunes pousses qui opèrent dans la vente événementielle. Cette stratégie a en effet fait ses preuves et propose toujours une grande part de marché potentielle à ceux qui arrivent à s’y faire remarquer.

Des ventes évènementielles ciblant des produits spécifiques, mais aussi de grande consommation

Si la plupart des sites qui organisent des opérations commerciales évènementielles proposent maintenant des produits généralistes, le tiers continue de miser sur des articles spécialisés. C’est d’ailleurs le cas de Homméos qui propose uniquement des articles dédiés aux hommes depuis sa création en 2017. On y retrouve, entre autre, des articles de mode, d’esthétique et de sport.

Parmi les sites qui exploitent de nouvelles niches de vente, Mon Animal Privé propose des opérations commerciales évènementielles dans les catégories des accessoires, modes et alimentations pour chiens et chats.

Pour les ventes évènementielles réservées aux produits pour les enfants et la famille, Bébéboutik propose des jouets et des articles de puériculture depuis 2012. Parmi ces spécialistes, on dénombre surtout des sites comme Vente du Diable, Beauté Privée et Brico Privé, qui connaissent un franc succès.

Une centaine de ventes privées sont journellement organisées par ces sites et sont référencées par le site Ventes Privées en France dans son agenda qui les regroupe sous-forme de rubriques pratiques pour la recherche de produits particuliers.

Le secteur français des ventes évènementielles mue par des partenariats stratégiques

Avec le succès que connaissent de nombreux sites émergents dans le secteur de la vente événementielle, on assiste souvent à des fusions qui prennent des airs d’absorption. Cela se reflète par exemple par l’annexion du site Beauté Privée par Showroomprivé au début de l’année 2017. Si ces partenariats ont permis aux nouveaux acteurs de bénéficier d’un appui idéal pour leur croissance, la tendance peut néanmoins nuire à la diversité du marché.

Des opportunités de croissance qui nuisent à la compétitivité de l’e-commerce français

Avec une croissance de 70% par rapport à une moyenne de 7% constatée au niveau des autres acteurs, Beauté Privé s’est spécialisé dans les produits cosmétiques et de soins avec plus de 1 300 marques partenaires. Racheté début 2017 par Showroomprivé, le site acquiert d’importantes mises à jour en matière d’optimisation des ventes, de relation client et de communication, et bénéficie d’un accroissement de ses performances de conversion.

Néanmoins, grâce à ce partenariat, Showroomprivé a réussi à éliminer l’un de ses futurs grands concurrents potentiels, tout en favorisant sa croissance. D’après Jean-Christophe DENIS, spécialiste en commerce, ces pratiques d’absorption sont courantes mais doivent être surveillées pour ne pas nuire à la bonne concurrence.

En effet, ce type de partenariat peut détériorer l’évolution des marchés, en influençant les variétés des offres et les prix. Or, le succès des ventes évènementielles se base surtout sur l’exclusivité des offres, les tarifs réduits et l’esprit de communauté.