Médecine : la consultation à distance bientôt effective

0
460

Parmi les évolutions qu’internet aura permises, la téléconsultation reste sans doute celle qui aura été la plus attendue. À partir du 15 septembre, cette possibilité ne sera plus une utopie : elle sera accessible à tous, et permettra au public de bénéficier d’un diagnostic précis, sans se rendre dans un établissement de santé. Une petite révolution qui cumule les avantages, car elle serait aussi remboursée par la sécurité sociale.

Un système pratique pour les utilisateurs

La révolution du web aura pris son temps avant de réellement s’incruster dans le monde de la médecine. Aujourd’hui, vendre des services médicaux en ligne est en train de devenir une réalité : pratiquer la téléconsultation sera possible pour tout le monde à partir du 15 septembre. Longtemps considérée comme une forme de consultation approximative, le système de la téléconsultation était aussi classifié comme étant réservé à un pan restreint de la population. Aujourd’hui, cette option se veut accessible, et s’adresse à l’ensemble de la population qui pourra la choisir en alternative aux consultations classiques. Le ton est donc donné : d’ici un mois, les Français n’auront plus à se rendre dans des établissements de santé, ou à attendre l’heure d’ouverture des cabinets de leurs médecins traitants pour faire évaluer leur état.

Le système, s’il est pratique, a jusqu’à présent été utilisé par une clientèle restreinte dont les besoins étaient connus, donc « maîtrisés » par les professionnels de santé qu’ils consultent en ligne. Pour le syndicat des médecins, vulgariser cette alternative était une priorité : elle permettrait non seulement aux internautes de se faire soigner dans les meilleurs délais, mais serait aussi bénéfique pour les médecins traitants qui pourraient agir sans avoir à se déplacer.

comment créer une société offshore?

En urgence ou sous rendez-vous, l’efficacité du système serait ainsi profitable aux deux parties. Si les patients peuvent obtenir un diagnostic au plus vite, les médecins pourront s’occuper de plus de personnes en une journée. Le concept est vendeur, et la praticité du système s’étend à la sécurisation des échanges grâce à l’envoi d’un lien personnalisé à chaque prise de rendez-vous.

Des consultations reconnues par la sécurité sociale

Le syndicat des médecins n’aura pas fait les choses à moitié : en plus de généraliser le procédé, il a aussi agi pour qu’il soit accepté par l’Assurance maladie. Les consultations en ligne seront, en effet, remboursées par la sécurité sociale. Les actes liés à cette forme de consultation seront également pris en charge. Les ordonnances ne feront pas exception à la règle : si celles-ci seront numérisées et envoyées par e-mail, elles auront la même validité que les ordonnances classiques. La solution s’adresserait d’abord aux personnes qui n’ont pas la possibilité de se déplacer, mais pourra être utilisé par tout le monde.

En dehors des malades chroniques, la télémédecine viserait aussi les personnes pour lesquelles les parcours de soins sont indispensables. Si les consultations pourront se faire depuis une tablette ou la webcam d’un ordinateur, la présence d’une assistante de vie ou d’une infirmière restera indispensable.