Messenger : une mise à jour intégrant des jeux en réalité augmentée

0
107

Facebook est connu pour adapter fréquemment les innovations à sa plateforme, et à leur donner une finalité largement appréciée par son public. Après l’annonce d’une option permettant aux internautes de limiter les heures passées sur ses réseaux, le média social entend amuser la galerie en intégrant de nouveaux jeux à sa plateforme de messagerie. Ces jeux, qui sont disponibles sur la dernière mise à jour de Messenger, apportent un nouvel intérêt à la plateforme.

Un premier pas pour Facebook

On ne peut pas dire que Facebook ait apporté une grande nouveauté dans le domaine de la messagerie instantanée. Comme ses concurrents directs, la plateforme se tourne vers les réalités augmentées pour attirer de nouvelles cibles. Focalisée sur l’application de messagerie mobile, cette technologie est présentée sous la forme de mini-jeux. Ces derniers ne demanderaient pas de manipulations particulières pour pouvoir être sollicitées.

Ils seraient jouables à la seule expression des visages, qui feraient donc l’essentiel du travail. Si Facebook ne cherche pas forcément à innover, il se démarque de la masse en proposant des jeux en multi-joueurs. Les spécificités de cette mise à jour permettraient ainsi à 6 personnes de s’amuser sur l’application. Le choix d’intégrer cette nouveauté à la fonction « appel » de Messenger est un choix assumé que Facebook considère comme une force.

Si les internautes sont majoritairement emballés par le concept, d’autres n’hésitent pas à regretter qu’ils ne soient pas forcément accessibles en dehors des appels. Les jeux en eux-mêmes se veulent accessibles au grand public : plutôt que de miser sur quelque chose qui ne parlera qu’à un segment bien défini de joueurs, Facebook se sera ainsi concentré sur un modèle que toute la famille peut utiliser. Le véritable point fort de cette mise à jour ne serait autre que l’apparente simplicité de sa prise en main. Disponible par l’unique sollicitation de l’icône « étoile », ces jeux se rapprocheraient plus d’effets usant de la réalité augmentée.

Des mini-jeux pour augmenter l’utilisation de Messenger ?

La plateforme sociale ne cache pas son désir de redonner du mordant à sa messagerie mobile. Messenger, qui se fait concurrencer par des réseaux d’échanges bien plus performants, pourrait ainsi revoir sa fréquentation à la hausse. Pour le moment, le catalogue ne comprend que deux mini-jeux : Don’t Smile, qui est très proche du jeu de regard, et Asteroid Attack, qui se résume à utiliser son nez pour piloter un vaisseau spatial.
Le second relève le défi en intégrant des obstacles qu’il faut éviter pour réussir l’épreuve.

Cette nouvelle fonction ne se cache pas de vouloir garder les utilisateurs le plus longtemps possible sur la messagerie mobile. Vantant des mini-jeux qui rendraient « facilement accros », Facebook se donne les moyens d’attirer un public plus large. Le choix cible principalement les jeunes, mais peut également s’adresser aux familles, qui trouveront un nouveau moyen d’échange grâce à l’inclusion de ces petits jeux en ligne.