RGPD : En Europe, le nombre d’utilisateurs de Facebook a chuté

0
348

Il y a quelques mois, Facebook déclenchait la fureur générale des internautes alors que l’entreprise avouait avoir exploité leurs données personnelles sans leur accord. Après cet épisode, une réglementation Européenne sur la protection des données a été mise en place. Cette RGPD n’aurait cependant pas eu l’effet escompté, et aurait même initié une perte d’utilisateurs sur la plateforme.

Une baisse significative

Les Européens commenceraient-ils à dire adieu à Facebook ? Pour la plateforme, les résultats enregistrés sur le second trimestre 2018 le laissent penser. En effet, le média social aurait perdu plusieurs millions d’utilisateurs en seulement quelques mois. Ces membres, majoritairement Européens, auraient déserté la plateforme juste après la mise en action du RGPD. La firme en aurait accusé d’importantes pertes boursières : avec une valeur régressant de 19%, elle aurait ainsi perdu l’équivalent de 120 milliards de dollars en bourse. Le chiffre annoncé est alarmant, et aurait déjà provoqué la panique chez Facebook. C’est, en effet, la première fois que le réseau social préféré des Français fait face à une dévaluation aussi importante. À ce jour, cette décote lui enlève le privilège de concourir au titre d’entreprise la plus onéreuse cotée en bourse.

Pour les investisseurs, ces estimations n’en sont pas moins décevantes. Elles sont d’ailleurs les premiers concernés : ces actionnaires, particulièrement attentifs à l’évolution de la plateforme, accusent le coup en exprimant une insatisfaction généralisée. Cette baisse de performance sur le sol Européen arrive alors que la fréquentation active du média social enregistre une augmentation de 11% par mois. La hausse significative du chiffre d’affaires, évaluée à plus de 42%, n’aura pas non plus apaisé les esprits. La situation pourrait bien devenir plus tendue : Facebook prévoit un ralentissement de croissance qui devrait être constaté au cours des mois à venir. Une prévision annonçant l’augmentation des postes de dépenses fini d’inquiéter les investisseurs, qui commencent à se demander si le réseau a encore la capacité de se renouveler.

Une situation initiée par le RGPD ?

comment créer une société offshore?

La baisse de performance est particulièrement remarquable sur le territoire Européen. L’attention apportée au sujet est bien plus importante que l’apparente expansion du réseau en Chine, ou encore la stagnation de ses activités sur le sol américain. Le directeur financier de la firme a déclaré que cette baisse serait un effet direct de la mise en application du RGPD. Cette réglementation, récemment adoptée dans l’Union Européenne, n’en finit pas de soulever des débats. Si le but de la démarche est initialement d’obliger les entreprises à demander l’accord des internautes avant d’enregistrer ou d’exploiter leurs données personnelles, l’initiative ne semble pas servir la cause des réseaux sociaux.

Le fait que cette demande doit être explicite et compréhensible pour les abonnés n’aurait pas changé la donne. Si Facebook n’est pas le seul à noter la relation entre la baisse d’abonnés et l’application de cette réglementation, les membres du parlement ne semblent pas convaincus de la véracité de ces informations. Selon Marietja Schaake, celle-ci ne serait, finalement, que le résultat du scandale impliquant Cambridge Analytica.