Tesla scruté par la justice américaine

0
268

Tesla fait couler beaucoup d’encre… mais pas toujours pour les bonnes raisons. Après la polémique suite au fameux joint fumé par Elon Musk durant un podcast, l’entreprise avait dévoilé l’identité de la première personne qu’elle enverrait sur la lune pour un voyage touristique. Aujourd’hui, la firme automobile fait à nouveau parler d’elle, après que le gouvernement américain ait annoncé s’intéresser de près à son cas.

Focus sur la sortie en bourse de l’entreprise

Début août, Elon Musk avait déclenché un tollé général en annonçant que Tesla pourrait se retirer de la bourse. Le communiqué, qui en était alors resté à un tweet, n’avait pas tardé à apporter son lot de problèmes à l’entreprise. Le patron de la firme, qui n’avait pas tout de suite donné les détails de cette décision, en été resté à de spéculations que les principaux concernés n’avaient pas tout de suite confirmées.

Face à la polémique engendrée par ce fameux tweet, l’homme d’affaires avait pris le parti d’en dire plus sur l’identité de ses futurs partenaires potentiels. La justice américaine n’aura pourtant pas attendu ces explications pour s’intéresser au cas de Tesla : le gouvernement avait alors émis la possibilité d’ouvrir une enquête autour de ce post. Le constructeur auto a été celui par lequel la nouvelle a été rendue publique : il aurait été soumis à une demande de documents liés à son fameux retrait en bourse.

comment créer une société offshore?

La décision de la justice américaine n’aurait pas seulement été justifiée par l’annonce de ce retrait : elle s’intéresserait avant tout à la « sécurisation de financements » annoncée par Elon Musk à la suite du communiqué. Bloomberg de faire savoir que le département de la justice aurait lancé une enquête criminelle mettant directement l’entreprise en cause. Le porte-parole de l’entreprise aura confirmé la nouvelle, en notant que la demande volontaire ne comprenait aucune contrainte à leur endroit. Tesla n’aurait pas reçu d’assignation, ni aucune autre demande de procédure formelle.

Une annonce « trompeuse » selon les gendarmes du marché financier

Les raisons de l’enquête ne sont plus étrangères au grand public. Celui-ci aura ainsi appris que les démarches sont d’abord lancées par une partie des investisseurs. Pensant avoir été trompés, ces derniers n’auront pas tardé à réagir. Les médias américains affirment également que la SEC tiendrait les mêmes accusations envers l’entreprise. Selon les autorités boursières, le plus urgent reste aujourd’hui de savoir si les projets de Tesla étaient réels. Le groupe, qui est aujourd’hui scruté par plusieurs entités, est aussi surveillé par la communauté du web.

Ce fait divers pourrait avoir un impact sur la renommée de l’entreprise, qui a annoncé le premier voyage touristique sur la lune pour 2019. Si elle a depuis laissé tomber l’idée de sortir définitivement de la bourse, elle n’a pas laissé filtrer d’informations sur le devenir du partenariat envisagé avec des entités financières autonomes. Un imprévu qui ajoute aux soucis de la firme, qui fait actuellement face à un retard de production sur ces derniers modèles.