UPS obtient sa licence pour la livraison par drones

0
148

Depuis le mois de mars, UPS était autorisé par la FAA, le régulateur américain des activités aériennes civiles, pour transporter des échantillons médicaux à l’aide de drones. Cette autorisation se limite cependant à la livraison d’échantillons biologiques et de médicaments d’urgence en Caroline du Nord, entre un campus universitaire et l’hôpital Wakemed de Raleigh.

Dédiée au développement et à l’exploitation des transports commerciaux aériens par drones sans pilote, la filiale UPS Flight Forward avait parallèlement déclaré avoir déposée une demande de certification au niveau de la FAA au mois de juillet. Cette semaine, l’entreprise a annoncé que cette demande a été approuvée et qu’elle a ainsi obtenu la licence Part 135. Elle précise également que cette dernière bénéficie du niveau de certification le plus élevé et est également la plus complète pour lui permettre d’étendre la livraison par drones en dehors du secteur médical.

Livraison par drones : UPS décroche une licence et devance ses concurrents Amazon et Alphabet

UPS (United Parcel Services) vient de franchir un grand pas dans le secteur de la livraison par drone. En effet, le leader mondial de la logistique est le premier à obtenir une licence commerciale pour déployer un service de livraison aérienne sans pilote. Cette entreprise qui est spécialisée dans le transport de colis et le fret bénéficie désormais d’une longueur d’avance pour absorber la croissance du volume des livraisons qui découlent de l’essor des sites de vente en ligne.

UPS en tête de la course aux drones de livraison

comment créer une société offshore?

Le programme de livraison par drones d’UPS vient de bénéficier d’une large avance par rapport à Amazon et Alphabet qui veulent également se positionner sur le secteur. En effet, grâce au permis Part 135 Standard que lui a accordé le régulateur de l’aviation civile américaine, les vols des drones de l’entreprise sont maintenant libérés de nombreuses restrictions.

C’est notamment à travers un communiqué de presse que cette information a été annoncée par UPS. Celui-ci souligne d’ailleurs que la licence qui lui a été octroyée par la FAA bénéficie du niveau de certification le plus élevé. Cela lui permet ainsi de profiter de la plus grande série d’autorisations quant à la livraison par drones.

Actuellement, ce service est limité au campus de l’hôpital WakeMed Raleigh et est basé sur les modèles de drones M2 de Matternet. Parmi les nombreux avantages qui découlent de cette licence fraîchement obtenue, les drones utilisés par UPS pourront dorénavant transporter des charges de plus de 24 kg. De plus, ladite licence permettra surtout à l’entreprise de faire voler autant de drones de livraison qu’elle souhaite.

Par ailleurs, la certification d’UPS Flight Forward en tant que compagnie de transport commercial aérien lui permet également de faire voler les drones hors de la zone de visibilité de l’opérateur. La licence Part 135 permet également de faire voler les drones de jour comme de nuit.

Une application médicale plus large de la livraison par drones chez UPS

La licence Part 135 approuvée par la FAA (Federal Aviation Administration) à UPS Flight Forward est une grande première pour le secteur. Grâce à cette certification, le transporteur peut maintenant développer son programme de livraison par drones. Entre autre, il envisage depuis quelques temps à étendre cette activité à d’autres campus et hôpitaux.

Pour l’instant, la filiale de l’entreprise prévoit néanmoins de limiter l’usage des drones au secteur médical, bien que d’autres domaines d’applications soient déjà étudiés et pourront être déployés plus tard. Actuellement, la livraison de produits médicaux d’urgence et d’échantillons biologiques, comme le sang ou les organes, est en effet très sollicitée.

L’entreprise prévoit surtout dans l’immédiat de multiplier ses fournisseurs de drones, afin de compléter les modèles Matternet qu’elle utilise actuellement dans le cadre des livraisons médicales.

UPS et la livraison par drones de plus de marchandises

Pour l’instant, UPS est technologiquement limité pour le transport de colis par drones, à cause de la capacité de charge et de l’autonomie de ces derniers. Par ailleurs, la mise en place d’un réseau logistique basé sur des drones est surtout économique dans le cadre des livraisons en zone rurale ou montagneuse, où les résidences sont très éloignées les unes des autres.

En effet, les dépenses liées à l’exploitation des drones dans les villes restent actuellement très élevées par rapport aux valeurs des colis à livrer. Si les problèmes liés aux coûts financiers et technologiques sont néanmoins résolus, il reste que la mise en circulation de drones commerciaux nécessite encore de plus amples adaptations des règlementations aériennes américaines. En effet, l’approbation de la livraison d’échantillons médicaux au sein de l’hôpital Wakemed de Raleigh était conditionnée par un accord contractuel avec le campus universitaire et certaines conditions spéciales, dont les vols routiniers. Le transport par drones d’autres marchandises est ainsi strictement réglementé.

Néanmoins, David Abney, le directeur général d’UPS déclare qu’en plus d’étendre les services destinés au secteur de la santé, l’entreprise va également renforcer ses infrastructures, afin de pouvoir déployer de nouveaux usages aux drones.