WhatsApp : inadapté à l’utilisation professionnelle ?

0
109

En quelques années d’existence, Whatsapp s’est imposé comme une des applications de messageries les plus populaires sur le marché. Le logiciel gratuit donne la possibilité d’échanger des messages, et tout autre format permettant de communiquer en temps réel. Son point fort : permettre à plusieurs personnes de participer à une conversation. Ses fonctionnalités ont incité des employés à l’adopter. Il semble pourtant que l’application ne soit pas adaptée aux échanges professionnels. Voici pourquoi.

Une popularité marquée auprès des professionnels

Créer des groupes de discussion informels au sein de l’entreprise est devenu une des utilités les plus répandues de WhatsApp. Si l’application ne prévoyait pas forcément cette utilisation à son lancement, les avantages logistiques qu’elle propose ont fini par séduire des professionnels exerçant dans divers secteurs d’activité. Malgré cette popularité, les travailleurs ignorent souvent qu’une telle utilisation de la plateforme comporte des risques majeurs. Aujourd’hui, WhatsApp est considérée comme une application conviviale. Dans une entreprise allemande, un utilisateur se serait intéressé à cet aspect de l’application.

Son arrivée dans l’entreprise aura ainsi été marquée par son intégration dans un de ces fameux groupes de discussion. « A l’intérieur de ce groupe, on trouve tous les niveaux hiérarchiques, du stagiaire au patron et la moyenne d’âge oscille entre 25 et 26 ans », affirme-t-il d’emblée. L’intéressé reconnaît l’appli est principalement adopté pour son aspect pratique. Ce serait le meilleur endroit pour obtenir une information rapide… mais aussi pour la diffuser à grande échelle.

comment créer une société offshore?

L’utilisateur a rapporté que ce qui est publié sur WhatsApp est aussi accessible à ceux qui se trouvent dans d’autres pays. Qualifiant cet outil d’ «hyperefficace », il reconnaît qu’il offre certains atouts indéniables pour l’organisation, ou la gestion d’un événement. Dans le cadre privé, l’application fait déjà de nombreux adeptes. Aucune installation supplémentaire n’est demandée pour passer à un usage plus professionnel. Lancer une conversation Whatsapp permettrait d’entretenir un suivi avec une équipe qui n’est pas forcément friande des e-mails.

L’approche informelle serait plus conviviale, mais aussi plus directe. Sa popularité dans le cadre professionnel augmente tous les jours, mais n’enchante pas forcément cette part d’utilisateurs. En effet, certains employés qui s’étaient laissé entraîner dans le mouvement soulignent qu’il comporte des inconvénients majeurs.

Une appli contraignante et stressante

Pour beaucoup, WhatsApp devient une « obligation » dont ils ne peuvent se défaire. En effet, un bon nombre d’utilisateurs qui l’ont adopté dans un esprit professionnel se plaignent de la contrainte qu’elle représente. Dans les PME comme dans les entités plus importantes, il n’est donc pas rare que WhatsApp soit devenu le principal outil de communication. Son aspect informel devient un poids, car l’employeur ne ressent plus le besoin de respecter les barrières qui vont l’empêcher de réprimander le manque de réponses sur d’autres plateformes.

WhatsApp serait devenu invasif, hors de contrôle. La mise en place de chartes d’utilisation permettrait de limiter les dégâts, et de rappeler que l’application appartient à une entité collectrice de données. En attendant, WhatsApp est largement considéré comme un outil stressant qui restreindrait la motivation de ses utilisateurs.